Syndicats et associations de victimes appellent a un rassemblement le 6 mai devant le nouveau Palais de Justice !

Ce jour là s’ouvrira à 13h30 le procès contre France Telecom et 7 de ses dirigeants de l’époque, dont le Pdg Didier Lombard.
Les cadres dirigeants sont accusés d’avoir mis en place un système de harcèlement généralisé pour contraindre 22 000 salariés à quitter l’entreprise entre 2006 et 2008 (le plan NExT).

Pendant près de deux mois et demi les audiences vont se succéder pour entendre une cinquantaine de témoins et partis civiles pour faire la lumière sur cette période que la direction qualifiera elle-même de « spirale des suicides ».
Une centaine de nouvelles parties civiles se sont ajoutées aux 39 parties civiles initiales du dossier d’instruction.

Nous avons bon espoir que ce procès débouche sur une condamnation de France Télécom et de ses dirigeants et qu’il soit l’occasion pour que les victimes puissent pendre la parole et accéder à des réparations !

Non au « management par la terreur »(*), France Télécom et ses dirigeants doivent être condamnés !

Rassemblement à 12h sur le parvis du nouveau Palais de Justice de Paris (Porte de Clichy – Ligne 13)

 CFDT, CFE-CGC, CFTC, SUD, UNSA et ASD Pro et FNATH

* ces mots ont été écrits par un cadre technique de Marseille qui s’est donné la mort en juillet 2009.

Partager
-->