THALES: « une organisation du travail pathogène » et des rapports sociaux qui « se dégradent »

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

c’est ce que constate le syndicat CGT du groupe qui organisait, le 25 avril dernier, une conférence de presse et une manifestation devant le siège du groupe avec les familles qui se battent encore pour que justice soit rendue à toutes les victimes   de souffrance au travail, et notamment à ceux qui ont mis fin à leur jours.

depuis 3 ans une dizaine de salariés se sont suicidé sans que la direction reconnaisse ses responsabilités. Pourtant le mois dernier, cette direction reconnaissait sa responsabilité pleine et entière dans le suicide d’un salarié.

le syndicat réclame une « véritable prévention du mal-être dans le groupe, par l’amélioration de l’organisation et des conditions de travail à l’origine du risque psychosocial »

ASD-Pro qui aide certains ayants droits des victimes participait à cette conférence de presse.

Photo journal « OPTION »